VANINA MURACCIOLE

Une odeur d’enfance ?
Le maquis corse chauffé au soleil.

Une odeur culinaire ?
Le pesto.

Une odeur désagréable ?
La pollution.

Un parfum idéal ?
Original, harmonieux, vibrant, intense.

L’odeur d’un endroit ?
Un sous-bois en automne à la cueillette des champignons.

Votre parfum ?
Un vieux chypre en version original.

Votre odeur préférée ?
Celle de mon bébé.

Quand avez-vous su que vous vouliez devenir parfumeur ?
Toute petite, enivrée par le sillage de Bel Ami d’Hermes.

Quelle est votre première création ?
L’Art de la Guerre de Jovoy.

Votre matière première préférée ou celle que vous travaillez le plus souvent ?
L’Ambroxan, un boisé ambré suave et sensuel, avec le vétiver.

Une matière première que vous n’aimez pas travailler ?
Quelques notes butyriques.

Quelles sont vos sources d’inspiration pour créer des parfums ?
Le quotidien, les énergies, les couleurs, les émotions.

Quel parfum existant auriez-vous aimé créer ?
Miss Dior, de 1947.

Votre plus belle création ?
Mes filles !